Le Forum sur la Sérigraphie

Qu'est-ce qui provoque la rupture d'un écran de sérigraphie?



 Voici les causes les plus fréquentes :

- Causes mécaniques, comme un choc contre un objet tranchant, par exemple le bord d'une raclette creuse d'enduction utilisée avec négligence.
- Usure par frottement: cela se produit sur les côtés, au niveau des extrémités de la racle, surtout si la longueur de la racle est à peine inférieure à celle de l'écran. De cette manière, sous la pression de la racle, le tissu subit des contraintes, s'use et se déchire. Une utilisation correcte de la racle prévoit que celle-ci soit plus courte que la largeur de l'écran d'au moins 10-12 cm, de manière à ce que l’extrémité anguleuse du caoutchouc de la racle coulisse à au moins de 5-6 cm du cadre.
- Distance excessive entre l'écran et le plancher d'impression (appelé “hors contact”): si le hors contact est supérieur à 2 mm, la racle abaisse excessivement le plancher durant la pression sur le tissu, en lui faisant subir un stress.
- Causes chimiques: certains liquides de dégravage, utilisés pour récupérer l'écran en en dissolvant la gélatine, exercent un grand pouvoir abrasif et corrodent le tissu. Après quelques récupérations, le tissu, affaibli, se déchire à la moindre contrainte. Il vaut mieux utiliser des liquides de dégravage moins énergiques, qu'il faut éventuellement repasser plusieurs fois pour éliminer la gélatine, plutôt que de devoir remplacer la toile trop souvent.

Ou bien, le sérigraphe peut considérer l'écran comme un objet “jetable” et économiser du temps et du produit de dégravage, en retendant à chaque fois le cadre et en travaillant constamment avec un tissu neuf : il est libre de choisir la solution qui lui convient.

J'espère avoir été exhaustif ; quoi qu'il en soit, le seul concept à ne pas oublier est que “l'écran est un objet fragile et qu'il faut le traiter en tant que tel, au cours de toutes les phases de la production”.


Matériels de Sérigraphie en vente ici >>

Nessun commento:

Posta un commento